Le port du masque est désormais obligatoire dans tous les espaces partagés et clos, qu’il s’agisse d’entreprises ou de lieux publics, afin de limiter les risques de propagation du coronavirus, à l’origine de la maladie Covid-19. Un grand nombre de municipalités l’impose aussi en extérieur.

 

Depuis le 1er septembre, le port du masque est obligatoire en entreprise, dans les espaces clos et partagés : open spaces, salles de réunion, couloirs, ascenseurs… et ce, même si la distance de plus d’un mètre entre salariés est respectée.

 

L’obligation de porter un masque était déjà en vigueur dans tous les lieux publics clos (sous peine d’amende) pour toute personne de plus de 11 ans. De nombreuses municipalités l’imposent aussi dans des lieux de plein air (parcs, rues piétonnes, zones à forte concentration).

Le sport est également très impacté par ces mesures, nous ne souhaitons pas relancer un débat sur êtes-vous pour ou contre le port du masque obligatoire, mais rappelons pourquoi il nous semble important de porter un masque.

 

 

Pourquoi est-il important de porter un masque ?

  • Lorsqu’un malade de la Covid-19 ne porte pas de masque et que vous n’en portez pas non plus, votre niveau de protection contre le coronavirus est inexistant.
  • Lorsqu’un malade de la Covid19 ne porte pas de masque mais que vous en portez un, votre niveau de protection contre le coronavirus est faible.
  • Lorsqu’un malade de la Covid19 porte un masque et que vous n’en portez pas, votre niveau de protection contre le coronavirus est modéré.
  • Lorsqu’un malade de la Covid19 porte un masque et que vous en portez un également, votre niveau de protection contre le coronavirus est fort.

Attention, il est important de préciser que le masque ne remplace pas les gestes barrières. Il ajoute une barrière physique lorsque vous êtes en contact avec d’autres personnes.

(informations prises sur le site : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/masques-grand-public)

 

Découvrez nos masques personnalisables pour clubs sportifs et supporters

port du masque covid dans les lieux de pratique sportive

Les nouvelles mesures sanitaires annoncées par le Ministère en Charge des Sports.

Dans la continuité des décisions annoncées par le Président de la République et le Premier ministre, pour faire face à la dégradation de la situation sanitaire, découvrez les principales dispositions prises pour le secteur du sport.

Comme vous le savez, l’intégralité du territoire est placée en état d’urgence sanitaire et 16 départements & métropoles (Ile de France, Lille, Grenoble, Lyon, Aix/Marseille, Montpellier, Rouen, Toulouse, Saint-Etienne) sont soumis à un couvre-feu entre 21h et 6 du matin.

L’état a donc défini des publics prioritaires à l’activité sportive dans les territoires concernés par le couvre-feu :

« Le ministère chargé des Sports rappelle que les publics prioritaires conservent l’accès à toute forme de pratique sportive, dans tous les types d’équipements sportifs (couvert ou plein air) sur l’intégralité du territoire (y compris zones de couvre-feu). »

Qui sont ces publics prioritaires?
-  Les scolaires
-  Les mineurs dont la pratique est encadrée
-  Les étudiants STAPS
-  Les personnes en formation continue ou professionnelle
-  Les sportifs professionnels
-  Les sportifs de haut niveau
-  Les personnes pratiquant sur prescription médicale
-  Les personnes en situation de handicap

Entre 21 heures et 6 heures, dans les territoires où le couvre-feu s’applique, seuls les sportifs professionnels, juges, arbitres et officiels nécessaires au déroulement de l’activité ainsi que les sportifs de haut niveau inscrits sur listes ministérielles et leurs partenaires d’entrainement peuvent bénéficier d’une dérogation, car il s’agit tout simplement de la pratique de leur activité professionnelle.

 

Dérogation aux règles du couvre-feu pour les sportifs professionnels et de haut niveau

Afin de veiller à la continuité de l’activité professionnelle, l’Etat autorise les sportifs professionnels, juges, arbitres et les officiels nécessaires au déroulement de l’activité ainsi que les sportifs de haut niveau inscrits sur listes ministérielles et leurs partenaires d’entrainement, à déroger à l’interdiction de circuler ainsi qu’aux horaires du couvre-feu dans les zones concernées.
Néanmoins, ces personnes devront produire une attestation et un justificatif de leur activité.

Sportifs professionnels concernés :

  • Football hommes : Ligue 1, Ligue 2, National, D1 Futsal
  • Football femmes : Division 1
  • Basket-ball hommes : Elite 1, Pro B, Nationale 1
  • Basket-ball femmes : LF1, LF2
  • Rugby hommes : Top 14, Pro D2, National, Fédérale 1, Espoirs
  • Rugby femmes : Elite 1
  • Handball : Lidl Star Ligue, Pro Ligue, Nationale 1
  • Handball femmes : Division 1, Division 2
  • Volley-ball hommes : Ligue A, Ligue B, Elite 1
  • Volley-ball femmes : Ligue A, Elite 1
  • Hockey sur glace : Ligue Magnus, D1 masculine
  • Rugby à XIII : Elite 1

Dans les zones de couvre-feu, la pratique sportive des publics non prioritaires est interdite dans les équipements sportifs couverts, salles de sport et gymnases. Néanmoins la pratique sportive reste possible dans tous les équipements de plein air sur l’intégralité du territoire à partir du moment où les horaires de couvre-feu sont respectés.

 

Quels sont les accès aux différents équipements sportifs ?

– Les Equipements sportifs couverts de type X (hors piscines)

Dans les zones soumises au couvre-feu : l’accès aux établissements sportifs couverts est maintenu uniquement pour les publics prioritaires cités ci-dessus.  Le respect du couvre-feu étant obligatoire, seuls les sportifs professionnels et de haut-niveau bénéficient d’une dérogation au couvre-feu pour l’accès à ces équipements

Dans les autres territoires, l’accès de tous les pratiquants aux équipements couverts reste possible.

– Les salles de sport

Les salles de sports pourront être ouvertes sauf dans les zones soumises au couvre-feu où l’accès sera strictement réservé aux publics prioritaires et sous réserve de mise en place de protocoles sanitaires renforcés.

– Les Equipements sportifs en plein air de type PA (stades, piscines découvertes…)

Les équipements sportifs de plein air restent ouverts sur tout le territoire et pour tous les publics.

Dans les zones soumises au couvre-feu, les établissements de plein air devront se conformer aux horaires autorisés sauf pour les sportifs de haut niveau et sportifs professionnels qui bénéficient d’une dérogation.

– Piscines couvertes

Dans les zones soumises au couvre-feu, l’accès aux piscines couvertes restera possible uniquement pour les publics prioritaires (scolaires, mineurs dont la pratique est encadrée, étudiants STAPS, formation continue ou professionnelle, sportifs professionnels et de haut niveau, pratique sur prescription médicale, handicap) dans le respect des règles du couvre-feu.

Seuls les sportifs de haut niveau et sportifs professionnels bénéficient d’une dérogation au couvre-feu pour l’accès à ces équipements.

Dans les autres territoires, l’accès aux piscines couvertes est possible pour tous les publics sous réserve de mise en place de protocoles sanitaires renforcés validés par les autorités publiques.

– Pratique sportive auto-organisée

La pratique sportive autonome est toujours autorisée et sans port du masque. Dorénavant, elle se poursuit dans le respect des limites de rassemblements de 6 personnes sur l’intégralité du territoire.

– Jauges d’accueil du public

Les limitations en vigueur sont :

– Territoire hors zones de couvre-feu : limitation à 5000 personnes, sauf avis contraire du préfet.

Protocoles sanitaires :
- Port du masque obligatoire sauf pour la pratique sportive
- Distance d’un siège entre deux personnes ou groupes de moins de 6 personnes
- Pour les établissements dépourvus de sièges (stades sans tribunes…) : distanciation physique d’un mètre entre les spectateurs
- Déclaration préalable au préfet pour les événements de plus de 1500 personnes
- Accès aux espaces de regroupement interdits, sauf si aménagement pour respecter les mesures barrières

-  En zone couvre-feu, jauge limitée à 1000 personnes, sauf sauf avis contraire du préfet. Fermeture à 21h de l’accueil du public.

Il est important de rappeler que la jauge ne s’applique qu’au décompte des spectateurs et exclut les sportifs, les accrédités et personnels d’organisation.

Crédits photos : merci aux Bêliers de Quimper (UJAP) et au Studio photo JAE

adipiscing fringilla libero Nullam sem, id mi, ipsum
Share This